Par Eric

La légende raconte qu’en des temps fort lointains, le dôme était recouvert de verts pâturages où les troupeaux paissaient heureux. Un jour, une vieille dame qui passait par là, demanda à l’un des bergers de lui donner un peu de lait frais, mais celui-ci refusa. La vieille dame qui était une fée décida de se venger et fit tomber la neige en abondance durant des jours et des jours. Alors les verts pâturages se transformèrent en un désert de glace.

Le décor est posé. En ce samedi matin, par un temps assez chaud et ensoleillé nous sommes 8 à partir de Pont-Evêque vers 8h30 du matin, direction Termignon en Vanoise, à quelques kilomètres de Modane. Objectif de la journée : atteindre le refuge de l'Arpont ... et si possible avec le soleil. En effet pluie et orage sont annoncés pour 14h00, ce qui ne collera pas forcément avec notre timing.

Nous arrivons au pont du Chatelard (1347 m), notre point de départ, peu après 11h00. Le soleil est toujours là. 

Après une heure de montée plutôt raide, nous prenons le temps de la pause déjeuner avant de terminer la partie ardue du trajet et déboucher sur un sentier plus tranquille qui dans un cadre idyllique nous guide vers le refuge de l'Arpont (2309 m) .  Nous nous arrêtons un instant admirer une colonie de bouquetins.

L'arrivée au refuge très "design" a lieu vers 14H30, il fait toujours beau et les options ne manquent pas ; sieste, lecture, bières, révision des techniques d'alpinisme, repérage du départ pour le lendemain ...
Finalement une partie du groupe part repérer le sentier et l'autre réviser les techniques d'encordement et autres.

Retour au refuge vers 17h00, quelques minutes avant la pluie, la fée serait elle avec nous ? Après des jeux pour certains, la sieste pour d'autres et une bière pour tous, voici venir l'heure du repas.
Repas plutôt consistant, soupe de pois cassés, rôti de porc et une portion de purée dont peu viendrons à bout .. Il ne manque qu'un verre de bon vin de Savoie pour que tout soit parfait.
Nous admirons la montée du brouillard par les fenêtres du refuge.

La nuit fut excellente (du moins pour l'auteur du compte rendu) et (presque) exempte de ronfleur. Levé à 4h10, petit déjeuner, préparation du sac et nous voilà partis.  Le jour se lève lentement, les frontales sont inutiles, le temps semble magnifique. Oubliés la pluie et le brouillard de la veille. 

La montée au lac de l'Arpont et à la porte du glacier vers 2750 m se déroule sans problème ... Nous avions repéré le trajet. Un autre groupe nous suit.  C'est le moment de nous encorder et de chausser les crampons réglés la veille. Les cordées avait été décidées ce matin, tout le monde est efficace et nous commençons assez vite l'ascension par la rive gauche du glacier de l'Arpont.

La pente se raidit un peu, nous cheminons tranquillement, le soleil luit maintenant. Décidément, la journée sera excellente. le vent brille par son absence.  Nous franchissons la zone crevassée du glacier,  toujours par la rive gauche et sans apercevoir de crevasse. Au dessous nous distinguons une frange bleue, bordure du lac de l'Arpont recouvert de glace.  Quelques petites nappes de brumes évoluent autour de nous puis se dissipent rapidement.
Vers 3000 m, nous bifurquons au nord en direction du dôme que nous n'apercevons pas encore. Le groupe qui nous suivait prends la direction du dôme de l'Arpont.

Nous rejoignons l'arête à la droite du col de l'Arpont. Une longue étendue blanche, quasiment plate, à franchir sur le glacier du dôme de Chasseforêt avant d'atteindre la pente terminale qui sur quelques 80 m de dénivelé nous emmène au sommet (3586 m). Il y a un peu de vent au sommet mais l'ambiance générale est assez chaude et la vue exceptionnelle. Deux cordées montées du refuge de la Valette arrivent en même temps que nous ... bien pratique pour les photos de groupe. Il est 10h00.

La descente au refuge s'effectue sans problème, même si l'état de la neige a évolué et que parfois, une jambe s'enfonce et à un peu de mal à s'arracher au manteau blanc. Les raquettes, apportées par précaution, sont restées dans les voitures. Nous ne le regretterons pas.

Nous déjeunons vers 12h30 au refuge avant de terminer les 950 m de descente qui nous conduirons aux voiture.

C'est à Termignon que la journée se clôturera autour d'une consommation ... toujours sous un soleil éclatant.

Au fait, nous n'avons pas croisé la fée !

(Photos à suivre)                

 

Date de début : samedi 15 juin 2019

Nombre de jours : 2

Lieu : Dome de Chasseforêt / Vanoise

Nombre de participants : 8

Voir la sortie sur le calendrier

Powered by ChronoForms - ChronoEngine.com